Ronald Sirio Architectes

Fermer

Grand Centre

Reims, France

Bâtiment de coworking vu depuis la voie nouvelle

Le nouveau quartier se construit sur des friches ferroviaires et l’opération vient après la construction de deux grands équipements de loisir. La morphologie et la volumétrie des bâtiments participent alors pleinement à la redéfinition urbaine et à la couture des échelles en présence. Les lots B2 et B3 créent du tissu urbain. Ces immeubles accueillent une programmation innovante en lien avec la proximité de la gare : tertiaire dont une partie en coworking ; coliving et salles de sport pour le B2 et le B3. Le principe structurel permet d’envisager facilement la mutation de ces espaces. Le système constructif en poteau-dalle constitue des plateaux libres que l’on peut partitionner en fonction des demandes. L’implantation judicieuse des gaines techniques et une hauteur sous plafond de 3,30 mètres autorisent la reconversion en logements.
La morphologie des immeubles est conçue pour offrir un éclairement optimal, des points de vue diversifiés et permettre la plantation d’arbres en pleine terre ou sur des terrasses.

L'hôtel et son accès depuis le mail Jules César
Bureaux et coworking depuis la rue de la justice
La venelle publique entre les deux bâtiments

Programmes

Coworking/Coliving

Les programmes d’activités que réalise l’agence sont extrêmement flexibles en raison de l’approche constructive en poteaux-dalles des plateaux. La structure spatiale est ainsi très modulable. Elle peut intégrer très facilement et tardivement des évolutions dans la taille des lots et répondre aux besoins du coworking. Elle permet également de transformer facilement les bureaux et les espaces de service en habitat de qualité, qu’il s’agisse de logements familiaux, de coliving ou d’hôtellerie. Pensée dès le départ, cette approche induit des coûts raisonnés et des principes de déconstruction, qui permettent d’inscrire l’opération dans une économie circulaire. Les matériaux intérieurs et extérieurs sont respectueux de l’environnement et la conception des espaces favorise l’appropriation du lieu de travail par l’usager.

Orientations

Flexibilité

Les bâtiments se doivent d’être solidement construits pour se patiner plutôt que de se dégrader en vieillissant. Dans le même temps, leurs aménagements et partitions intérieures ont besoin de pouvoir évoluer simplement. La structure des poteaux-dalles des bâtiments construits par Ronald Sirio Architectes permet ces transformations avec sobriété. Il en va de même pour la ville : l’histoire dans la longue durée montre son remodèlement incessant. L’approche urbaine de Ronald Sirio Architectes s’attache à en créer les conditions.

Retour en haut de page.