Ronald Sirio Architectes

Fermer

Quartier d’Orgemont

Épinay-sur-Seine, France

Axonométrie du nouveau quartier d'Orgemont

La cité a été construite en 1956 par la Caisse des Dépôts et Consignations sur un plan masse de l’architecte Daniel Michelin. À l’instar des productions de cette époque, elle était conçue sur le principe du plan libre et dans l’indifférence au territoire. Le projet modifie par une série d’actions successives cette conception initiale et la fait évoluer vers un principe de tissu poreux, apte à accueillir les transformations du futur. Il crée des équipements à l’échelle de la ville, comme un grand parc linéaire Nord/Sud et des écoles, un gymnase et un équipement culturel en belvédère sur la vallée de la Seine. Il intervient également sur les limites de la cité, jusque-là très marquées : il recrée de la continuité viaire et de la fluidité, tout en s’attachant à inverser le statut de ces secteurs, en les transformant potentiellement en polarités. Ces transformations initient un processus qui va permettre à la cité de s’intégrer pleinement dans le tissu urbain d’Épinay-sur-Seine.

Promenade dans le parc
Voie nouvelle et rénovation de la rue Félix-Merlin

Programmes

Urbanisme

Tout en s’appuyant sur l’étude des traces et de l’histoire, les travaux de l’agence Ronald Sirio Architectes proposent des solutions optimisées pour des territoires et des paysages en mutation. Afin de lutter contre l’étalement urbain, l’augmentation du trafic routier ou encore la création de zones urbaines délaissées, l’agence propose des aménagements qui réintroduisent la nature et la biodiversité en cœur de ville, intègrent une réflexion sur la mobilité et déploient des réseaux intelligents, ou « smart grids », afin de viser un territoire positif en énergie (TEPOS).

Orientations

Anthropos

Pour son équilibre psychique et physique, l’être humain a besoin d’être en relation avec la nature et le naturel. S’ils ne peuvent pas tout résoudre, l’architecture et l’urbanisme ont néanmoins leur part dans une dynamique de pacification et de bien-être. La présence d’arbres sur un site, l’art de capter la lumière naturelle, la fluidité de la relation intérieur/extérieur, le souffle d’un regard qui porte loin, un rapport modéré à la densité et à l’intensification sont des éléments fondamentaux de l’approche de l’architecture et de l’aménagement par l’agence.

Retour en haut de page.